Le gouvernement thaïlandais a entamé la réalisation d’un plan très ambitieux visant à construire un réseau ferroviaire reliant la Thaïlande aux autres pays de la région, tels que Singapour et la Chine.

La construction d’un chemin de fer à grande vitesse, utilisant la technologie chinoise, est au cœur du projet de la Thaïlande qui ambitionne de se positionner comme le centre logistique de l’Asean. 

La Chine n’a qu’une dizaine d’années d’expérience dans l’exploitation de trains à grande vitesse, mais elle a déjà rattrapé le shinkansen japonais en termes d’avancées technologiques.

Le gouvernement thaïlandais a déjà commencé la construction de certaines routes (notamment la ligne Bangkok Nong Kai qui reliera ensuite Bangkok à Kunming via le Laos) et continuera à lancer des appels d’offres pour le projet, a déclaré récemment le vice-ministre thaïlandais des Transports, Pailin Chuchottaworn.

Le premier itinéraire, un projet sino-thaïlandais reliant Bangkok et Nong Khai dans l’extrême nord-est, est actuellement en construction et devrait être achevé d’ici 2023.

Nikkei Asian Review estime toutefois que les ambitions ferroviaires…

Source : Le TGV qui reliera la Chine à Singapour en passant par Bangkok – ASEAN, Bangkok, Économie, Voyage

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.