La police thaïlandaise privilégie la piste d’un lien entre les attentats de Bangkok et l’insurrection séparatiste dans le sud de la Thaïlande.

Les deux derniers suspects ont été arrêtés dans la province de Narathiwat, alors qu’ils tentaient de quitter la Thaïlande pour se rendre en Malaisie.

Si cette piste devait se confirmer, ce serait un changement important dans le conflit qui déchire le sud de la Thaïlande depuis 2004, car jusqu’à présent les attentats à la bombe n’avait touché que des cibles locales, épargnant Bangkok et le reste de la Thaïlande.

Depuis 2004, des groupes armés séparatistes au sud du pays s’opposent au gouvernement thaïlandais : les attaques et attentats à la bombe répétés ont déjà fait 6 800 victimes. Mais à de très rares exceptions le conflit est resté localisé dans le sud, et sans grandes conséquences pour le reste de la Thaïlande.

Bien qu’étant un pays à majorité bouddhiste, la Thaïlande souffre de l’un e des insurrections séparatistes les plus anciennes et les plus meurtrières d’Asie.

A la frontière malaise, trois provinces, Pattani, Yala et Narathiwat, regroupent la majorité des 5% de musulmans…

Source : Les attentats de Bangkok liés à l’insurrection dans le sud de la Thaïlande – Politique

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.